Etalonnier et élevage
Date: 01/11/2001
Question écrite Nº 36097 du 01/11/2001 page 3423 avec réponse posée par MOULY (Georges) du groupe RDSE.

M. Georges Mouly attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur le problème posé par le projet de restructuration des haras nationaux. Il semblerait en effet qu'avec le passage aux 35 heures, il soit prévu de fermer un certain nombre de stations de monte et de réduire le nombre de palefreniers, ce qui aura sans doute des conséquences dans les zones rurales puisque, avec la baisse de l'activité et de l'emploi dans les petites localités où les stations sont implantées et le découragement des éleveurs de juments (alors que l'élevage de chevaux lourds permet un entretien de zones d'accès difficile et constitue un revenu d'appoint), le tissu rural risque d'être une fois de plus fragilisé. Il lui demande en conséquence de bien vouloir faire en sorte que le passage aux 35 heures dans les haras nationaux se fasse sans réduction d'emploi.

Patrick de Chessé, Claudine Eutedjian, Nathalie Moulinas

Téléphone 06.88.88.92.24

      6 avenue Léo Lagrange 13160 Châteaurenard FRANCE

contact@sud-juris.fr

   www.chevaletdroit.com