Protection pénale du cheval
Date: 14/10/2007
En Amérique, on n'achève plus les chevaux

Le dernier abattoir pour chevaux des États-Unis va devoir fermer ses portes. Une cour d'appel fédérale a rejeté à l'unanimité le recours de l'abattoir Cavel International qui dénonçait une loi locale.

En mai, le gouverneur de l'Illinois (nord) avait promulgué une loi interdisant de tuer des chevaux pour les manger. « Les États ont un intérêt légitime à prolonger la vie des animaux que leur population aime », énonce la décision de la cour d'appel fédérale de Chicago (Illinois).

Cavel International, basée près de Chicago, emploie une soixantaine de personnes et abat depuis une vingtaine d'années entre 40 000 et 60 000 chevaux par an. Filiale d'une société belge, Cavel International exporte la quasi-totalité de sa viande vers l'Europe et le Japon.

Patrick de Chessé, Claudine Eutedjian, Nathalie Moulinas

Téléphone 06.88.88.92.24

      6 avenue Léo Lagrange 13160 Châteaurenard FRANCE

contact@sud-juris.fr

   www.chevaletdroit.com