Insolites
Date: 24/04/2012
LE CASCADEUR FANTOME

Monsieur A. est déclaré en qualité d'acteur et relève donc du statut très protecteur et oh combien envié des intermittents du spectacle. Il a été malencontreusement victime d'un accident de travail  - un vrai de vrai - et va percevoir 215 € par jour (ah oui, quand même ...).

La C.P.A.M., un brin suspicieuse, décide de mettre ses meilleurs limiers sur ce dossier particulièrement attractif, puisqu'ils ont le plaisir d’écumer les spectacles équestres de la région et de constater que Monsieur A. poursuit ses activités, à l'occasion de différentes fêtes au doux soleil de Provence.

Très professionnels, ils rapportent l'avoir vu ici faire un discours d'ouverture, présenter un numéro à cheval et surveiller la manifestation, là organiser et présenter des spectacles privés dans sa propriété et là bas, participer à une bénédiction à cheval costumé.

Sûrs d'avoir ferré un gros poisson, nos experts à Miami interrogent les mairies organisatrices de festivités équestres, pillent le fichier de l'U.R.S.S.A.F.,multiplient les planques et photos avant de présenter une demande de remboursement des prestations outre une joyeuse pénalité, le tout à hauteur de 25.000 €.

Condamné en première Instance, Monsieur A. relève appel, mais les magistrats, observant à la loupe, tant les certificats médicaux que les clichés des enquêteurs, confirment la décision et condamnent, en plus, Monsieur A. à payer à la C.P.A.M., la somme de 3.000 € pour frais de justice, participant ainsi au renouveau économique de la France.

Patrick de Chessé, Claudine Eutedjian, Nathalie Moulinas

Téléphone 06.88.88.92.24

      6 avenue Léo Lagrange 13160 Châteaurenard FRANCE

contact@sud-juris.fr

   www.chevaletdroit.com