Insolites
Date: 14/05/1868
LE GARCON BOUCHER

Monsieur VILLAIN ( sic ), garçon boucher, un peu pressé, est vu en public, menant « son cheval ventre à terre » après l’« l’avoir fouetté à tour de bras », de telle manière que « la sueur dégouttait de tout son corps et qu’il n’avait pas un poil sec ».

Poursuivi en Correctionnelle, le cas VILLAIN va monopoliser beaucoup d’énergies, puisqu’il est arrivé jusqu’à la Cour de Cassation, qui devait s’interroger au regard de la loi…… du 10 juillet 1850.

La Cour indique que « dans l’esprit de la loi, l’abus n’existe en cette matière, qu’autant que les mauvais traitements constituent des actes graves de brutalité, de nature à révolter le sentiment public et à causer une sorte de scandale ».

VILLAIN, qui n’a jamais si bien porté son nom,  est donc relaxé….

Heureusement que la protection pénale du cheval a fait quelques progrès !!!!

( Cour de Cassation – Chambre Criminelle – 14 mai 1868 )

Patrick de Chessé, Claudine Eutedjian, Nathalie Moulinas

Téléphone 06.88.88.92.24

      6 avenue Léo Lagrange 13160 Châteaurenard FRANCE

contact@sud-juris.fr

   www.chevaletdroit.com