Chevaux au pré ou en pension
Date: 25/10/2007
LU POUR VOUS

« Monsieur S. a manifestement manqué à ses obligations contractuelles dans le cadre des diligences qu’il devait accomplir et   des soins à sa charge, à l’égard du cheval qu’il avait en pension, en voulant traiter seul, une crise de coliques dont il a manifestement sous-évalué l’importance initiale, puis l’évolution. Il résulte ainsi des pièces produites, que Monsieur S. n’a pas   mis un panier sur la tête du cheval pour l’empêcher de manger, dès les premières manifestations … ».

Tribunal de Grande Instance de Bressuire – 21/5/2007

Patrick de Chessé, Claudine Eutedjian, Nathalie Moulinas

Téléphone 06.88.88.92.24

      6 avenue Léo Lagrange 13160 Châteaurenard FRANCE

contact@sud-juris.fr

   www.chevaletdroit.com